La naissance d’une fleur

la fleur   Au printemps, tel un jardinier je sème de petites graines dans une serre à l’aide de terreau avec tout l’espoir qu’elles grandissent. De couleur marron, une graine telle un pépin ressemble à une autre graine qui comme un pépin ressemble à un autre pépin. Elles sont aussi petites les unes que les autres… Mais pour combien de temps ?

  Mettons-les en terre, ajoutons de l’eau et du soleil. Un petit trèfle pointe le bout de son nez. Non de quatre, non de trois, mais de deux feuilles. Puis en quelques mois…  apparaissent  deux, quatre, six feuilles…  Il a déjà atteint dix à onze fois sa taille ! Puis trois bourgeons apparaissent qui deviennent de ravissantes fleurs toute blanches. Elles grandissent comme un enfant. Leur odeur est aussi délicate que les gâteaux d’une maman. Leur  vitalité est aussi fragile qu’une plume,  tantôt elles frissonnent sous la pluie tantôt s’épanouissent au rayon du soleil.

Clara L  – 5ème 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s